Retomber sur son book photo qui date de 13ans, ça rend nostalgique. J’y ai retrouvé des petites pépites (ou pas) et mon regard d’ado que je portais sur la photo, qui a quelque peu changé.

ALC_3380

A l’époque je ne faisais que de l’argentique, et retoucher une photo n’avait rien à voir avec aujourd’hui. On faisait des planches contact, on avait des agitateurs pour cacher une partie de la photo sur-exposée, et des caches avec un trou au milieu pour les parties sous exposées. Je pouvais passer plusieurs soirs voire semaines voire mois sur la même photo avant d’avoir un résultat correct. Il fallait être patient mais quel bonheur de voir l’image apparaitre dans le bain de révélateur !

ALC_3377

J’ai pu pratiquer encore et encore grâce à un cadeau de mon grand-père, son konica qu’il m’avait offert pour mes 15ans. Autant vous dire que c’est le plus beau cadeau d’anniversaire que j’ai jamais eu. Et j’espère en avoir fait bon usage.

ALC_3384

Ce que j’aimais, j’aime, dans l’argentique c’est qu’on ne peut pas tricher. Les photos sont brutes, avec du grain, et cela leur donne du charme, une histoire, une émotion. Ceci explique surement pourquoi j’adore retravailler mes portraits d’aujourd’hui en noir et blanc. J’adore accentuer les détails et le contraste. J’y recherche le côté argentique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s